Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

...

   
contact

 

pour en (a)voir encore plus 

facebook-copie-2

twitt-copie-1 rss-copie-1

Ajouter à Netvibes

http://www.wikio.fr

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 10:17
C'était une époque où je n'étais encore qu'un jeune con ; très jeune et très con...
A l'école, il y avait un moment une fois de temps en temps réservé à la chanson,
il y eut un jour où la cassette dans le poste diffusa "nuit et brouillard",
j'étais un jeune con ; je ne voyais ce moment que comme une nouvelle récréation
mais pourtant ce jour est resté et reste encore dans un petit coin de ma tête...
ce n'est que bien plus tard que j'ai compris l'importance de ce moment...

Je venais d'être victime du syndrome du chanteur enseigné dans les écoles et disparu de la scène médiatique...

J'ai un peu vieilli
J'entendais parfois des extraits de "la montagne", de "que serais-je sans toi", "la femme est l'avenir de l'homme" ou encore de "c'est beau la vie"...
J'écoutais cela comme un lointain morceau de notre patrimoine culturel sans vraiment toujours être sûr de qui se cachait derrière...

J'ai encore un peu vieilli
J'écoutais les chansons que certains me proposaient gentiment d'acheter...
Sans doute né dans la mauvaise époque, je préférais me plonger dans un passé que je ne connais pas vraiment...
Je préférais découvrir par moi-même, un peu aidé par "l'héritage culturel familial"...

Je ne sais pas grand chose de lui...
à peine ce que l'on a bien voulu me dire...
pour des gens comme moi, il en était parfois réduit à l'état de chanteur du parti communiste...
mon voyage dans son monde m'appris rapidement que c'était loin d'etre le cas...

J'étais un jeune con né sans doute un peu trop tard
J'ai un peu vieilli et c'est malheureusement au moment où il s'en va en rejoindre tant d'autres que je commence à peine à vraiment le découvrir un peu plus...

(ré)écoutez également l'émission de Didier Varrod en hommage diffusée sur france inter le dimanche 14 mars 2010 ainsi que là-bas si j'y suis du lundi 15 mars 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by l'auteur
commenter cet article

commentaires

carpentier monique 09/04/2010 13:09



Tu n'étais pas un jeune con, tu étais jeune tout simplement, alors il ne faut pas culpabiliser, tu étais comme les jeunes certainement plein d'insouciance et c'est tout à fait légitime. Le plus
important pour toi est que tu réagisses avec l'âge adulte aux textes de Jean Ferrat,  et tu n'es pas le seul car les commentaires sur Rue 89 l'ont prouvé, il était aimé par une grande
partie de la population.  moi qui suis âgée de 58 ans j' ai eu la chance d'être bercée par Jean Ferrat mais je l'aimais tout simplement mais lorsque j'ai été en âge de comprendre ses textes,
là c'était autre chose, j'ai compris que c'était un chanteur et compositeur qui voulait s'exprimer et faire passer des messages à travers ses chansons. C'était mon chanteur préféré à tel point
que j'ai commandé son portrait il y a quelques décennies à mon artiste préféré : mon mari qui  a réalisé son portrait. Depuis qu'il est parti j'ai l'impression d'avoir perdu mon père
une 2ème fois, lui qui l'admirait tant, tout comme ma mère du reste.


Bien confraternellement.



l'auteur 10/04/2010 10:26



merci...



petitesirene04 16/03/2010 13:35


je te remercie pour ce que tu as écris sur lui , un jeune con qui a murit reçois mes amities