Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

...

   
contact

 

pour en (a)voir encore plus 

facebook-copie-2

twitt-copie-1 rss-copie-1

Ajouter à Netvibes

http://www.wikio.fr

8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 07:52

Une rumeur, encore une, une de plus, une de celles qui dit que madame n'est plus avec monsieur et que ce dernier se console dans les bras d'une autre...

 

Une rumeur, encore une, une de plus, une de celles sans importance ayant vocation à vivre un peu avant de disparaître pour laisser place à la suivante...

 

Une rumeur, encore une, une de plus, une de celles surtout connu de quelques uns persuadés d'être privilégiés d'en savoir un peu plus que les autres...

 

Un seul mot d'ordre alors : ne rien dire, ne pas s'exprimer... ou si peu : certains parlaient de la rumeur sans vraiment pouvoir en parler... seuls quelques étrangers se sont laissés aller...

 

On ne pensait déjà quasiment plus à cela quand la rumeur fit son grand retour : on apprenait d'un coup que l'individu ayant publié la nouvelle venait de perdre son travail, que le même traitement avait été infligé à l'un de ses supérieurs et que la justice était saisie...

 

Des hommes que l'on dit proches, des conseillers de l'homme objet de la rumeur faisaient savoir que tout cela n'était peut-être qu'un énorme complot visant à faire du mal et rien que du mal...

 

On apprenait qu'une enquête était menée pour tout savoir, découvrir la vérité...

On nous a dit alors qu'une femme ayant travaillé pour le monsieur, une de ses amies, était peut-être lié à l'affaire...
On a même ajouté que le monsieur ne voulait plus voir cette femme, qu'il ne voulait plus en entendre parler, qu'elle n'était plus son amie...

 

Un nouveau mot d'ordre : en parler sans pouvoir vraiment en parler, s'exprimer sur le sujet sans en balancer trop, tout dire... ou presque...

 

Chacun prenait le soin de démentir les éléments le mettant en cause...

Mêmes les hommes que l'on dit proches, des conseillers de l'homme objet de la rumeur changeaient parfois un peu leur discours : "la vérité d'hier n'est peut-être par celle d'aujourd'hui"...

 

C'est alors que la dame - elle aussi objet de la rumeur - se décida à prendre la parole pour tout démentir... mais vraiment tout :

- pas de raison d'être à tout cela : pas de problème entre elle et son époux
- pas d'enquête
- rien à reprocher à leur amie
- ...

 

La rumeur allait donc prendre fin...

Oui mais voilà : l'homme chargé de la non-enquête démentait le démenti

 

[...]

 

Bref, on continue à ne parler que de cela sans pouvoir vraiment en dire quelque chose
Et moi, je finis par ne plus rien y comprendre mais je me rassure en pensant que tant qu'on ne parle pas que de cela, c'est que le reste va bien...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'auteur
commenter cet article

commentaires