Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

...

   
contact

 

pour en (a)voir encore plus 

facebook-copie-2

twitt-copie-1 rss-copie-1

Ajouter à Netvibes

http://www.wikio.fr

9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 08:45

Hier, une dépêche de l'AFP tombe sans prévenir :

Trois habitants de Béziers, dont deux mères de famille, ont été mis en examen jeudi pour assassinat après avoir été interpellés mardi dans l'enquête sur le meurtre d'un voisin qu'ils soupçonnaient de pédophilie, a-t-on appris auprès du procureur de Béziers.

 

A cela, plusieurs choses ; quelques réactions qui tournent en boucle dans ma tête et qu'il me faut faire sortir.

 

 

Premièrement, c'est triste à dire mais cela devait bien finir par arriver :

A force de multiplier les sorties politico-médiatiques délirantes sur le sujet pour faire flipper un peu plus le bon peuple, à force de vendre le pédophile comme le mal absolu plus proche du monstre que de l'être humain qu'il faudrait simplement bannir au nom de l'intérêt général et pour le bien de tous, à force de porter atteinte quasi quotidiennement à la présomption d'innocence, à force de résumer la société à un monde binaire où il faut forcément choisir son camp entre la gentille victime et le très méchant coupable (même présumé innocent)..., cela devait bien finir arriver...

 

On trie, on sélectionne, on rejette ceux qu'on ne veut pas...

soit on est gentil soit on est méchant...

On construit petit à petit le monde qu'on veut avec seulement ceux qui, selon quelques avis bien subjectifs, méritent d'en faire partie...

 

Aujourd'hui, la figure du grand méchant qu'on affiche ostensiblement c'est le violeur, le malade mental, le fou (sans vraiment savoir ce qui se cache derrière) et on ne veut pas de ces gens là, ils ne méritent pas d'appartenir à notre monde... ils en sont exclus par ceux qui nous promettent une putain de bordel de merde de société idéale à la con sans risque où tout le monde sera beau, où tout le monde sera gentil...

Et, après... quelle sera alors la figure du méchant qu'il faudra chasser pour que le monde soit encore plus beau...???

 

toujours un peu moins de liberté pour un tout petit peu plus de prétendue sécurité...

 

 

 

Deuxièmement, c'est aussi là une manifestation de la tendance actuelle à préférer la vengeance à la justice :

 

Pour débattre quelques fois sur ces sujets, je remarque que de plus en plus de personnes, dans certains cas, ne veulent pas la justice mais leur justice...et préfèrent ne pas attendre à un verdict aléatoire...

 

Et voilà ce que j'en disais il y a peu :

 

Bien sur si un crime du genre est perpétré sur quelqu'un de ma famille ou de mes amis... ma première réaction serait sans doute différente et c'est sans doute ce qui fait la différence entre la vengeance et la justice...

 

Imaginons un instant :

J'ai un enfant

Quelqu'un le tue

Je demanderais qu'on me rende justice, ou plutôt ce que je considère comme la justice...qui s'apparente beaucoup plus à de la vengeance...

 

Heureusement, l'institution judiciaire est là...

Le ministère public, représentant de la société, poursuit une personne (également membre de la société) au nom de la société (et pas au nom des intérêts de la victime) pour avoir commis des actes que certains représentants de la société ont érigé comme contraire à l'intérêt général de la société...

 

 

Troisièmement, c'est aussi une nouvelle qui rappelle que la rumeur peut tuer :


Toutes ces discussions sur tel ou tel entre voisins ou voisines, tous ces préjugés infondés, tous ces "on dit" qui passe rapidement de rumeur impensable à vérité certifiée peuvent avoir plus de conséquences que le pensent parfois ceux qui balancent à tort et à travers sur tout et sur n'importe quoi parce qu'il faut bien parler... après tout, il n'y a pas de fumée sans feu...

 

Voilà ce que nous apprend l'AFP :

 

Interrogés, des voisins avaient fait part de leurs soupçons à l'égard de cet homme qui avait l'habitude de recevoir chez lui de jeunes enfants, dont les filles, âgées de huit et neuf ans, des deux femmes mises en examen, qui se seraient plaintes de gestes déplacés.


La troisième personne mise en examen est le concubin de l'une d'entre elles.


Selon une source proche de l'enquête, le sexagénaire n'aurait rien sur son casier judiciaire relatif à de la pédophilie.


Selon les enquêteurs, les deux petites victimes présumées auraient rapporté à leurs mères que M. Pouillé avait pratiqué sur elles des attouchements.


Les trois mis en examen se seraient alors rendus au domicile de leur voisin pour obtenir des explications.


Rapidement, le ton serait monté et ils l'auraient étranglé à mains nues. Ils seraient ensuite revenus plus tard pour mettre le feu à l'appartement.

 

C'est désormais bien connu : la parole de l'enfant est sacrée ; il ne peut pas mentir...

En plus, c'est un vieux monsieur quasi handicapé sous assistance respiratoire, il a le profil...

 

Selon les informations de RTL, la théorie d'une tendance pédophile de la part du retraité laisse perplexe. «Cette rumeur de pédophilie ne tenait pas jusqu'à ce matin, pour nous, en tout cas, et ça ne tient toujours pas», explique ainsi Nordine, qui habite sur le même palier que la victime. Le procureur de Béziers, Patrick Mathé, émet aussi des doutes : «a priori, il n'y aucun fait de cette nature antérieurement, déclare-t-il.

 

 

Il s'agit de mise en examen, autrement dit, il existe des indices graves ou concordants rendant vraisemblable la participation aux faits comme auteur(s) ou complice(s) mais les trois personnes mises en cause restent présumées innocentes et les soupçons de pédophile ne sont que le mobile invoqué... la suite de l'instruction permettra d'y voir plus clair...

 

Laissons la justice faire son travail et rangeons dans une très grand malle fermée à double tour nos déguisements de pseudo justiciers et balançons la clé le plus loin possible...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mussipont 09/04/2010 10:57



Votre biller prend une étrange résonance avec une affaire qui vient d'être jugée en appel à Nancy :


http://www.easydroit.fr/news.afp/2010-04-08_il-tue-celui-qu-il-soupconne-du-viol-de-sa-fille-15-ans-de-reclusion_10090/