Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

...

   
contact

 

pour en (a)voir encore plus 

facebook-copie-2

twitt-copie-1 rss-copie-1

Ajouter à Netvibes

http://www.wikio.fr

18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 15:22

Je n'ai pas encore réussi à me faire un avis ferme et définitif sur le port de la burqa ainsi que sur l'utilité d'une loi...

Eric Besson, "l'homme le plus détesté de France" selon l'hebdomadaire Marianne, a, quant à lui, clairement pris parti pour l'adoption d'une loi.

Il motive sa décision sur le fondement du respect de la dignité humaine en comparant la situation à celle qui a pu exister au temps où l'on pouvait encore s'amuser en lançant toujours plus loin des nains.

Une fois passé la récréation et les blagues que chacun imagine déjà au sujet des personnes de petite taille (c'est comme ça qui faut dire) célèbres...ou pas, une autre question hante mes nuits...

Le principe de respect de la dignité humaine ??? kézako

Concept devenu à la mode, le Conseil Constitutionnel en a fait en 1994 un principe de valeur constitutionnelle.
Depuis, les textes qui l'invoquent sont de plus en plus nombreux...
Le Code pénal, par exemple, mentionne expressément les atteintes portés à la dignité qui trouve désormais une place de choix dans un cours de droit pénal spécial...

Le terme n'en est pas pour autant explicité...
Le Jurisclasseur pénal (une sorte de grosse encyclopédie dans laquelle le juriste, même amateur trouve souvent son bonheur) tente tant bien que mal de proposer une définition :
"ce qui abaisse ou avilit l'être humain en tendant à la réification de son corps ou en portant atteinte aux droits essentiels de la personnalité."

Enfin, bref, la notion existe, elle est invoquée ici et là pour justifier ceci ou cela et notamment quelques restrictions...
Mais bien malin celui qui pourra développer quelques lignes sur la notion...

On n'est parfois plus proche de l'improvisation philosophique que du raisonnement juridique...enfin bon, c'est comme ça...

Si une loi devait voir le jour, je me rapprocherais plus de l'argumentation de Guy Carcassonne qui souhaite que le texte soit fondé sur la notion de trouble à l'ordre public et qu'il ne se limite pas à viser la burqa mais ait vocation à s'appliquer beaucoup plus largement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires