Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

...

   
contact

 

pour en (a)voir encore plus 

facebook-copie-2

twitt-copie-1 rss-copie-1

Ajouter à Netvibes

http://www.wikio.fr

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 22:35

Ce n'est pas parce que les vacances arrivent pour de nombreuses personnes que les parlementaires se reposent, relâchent un peu la pression et profitent du beau temps...
Bien au contraire, ils ont plein d'idées et rêvent qu'au moins une d'entre elles finisse par être inscrite dans un texte de loi.
Parmi les différents travaux des députés, j'ai repéré rien que pour vous une proposition de loi qui risque de diviser encore un peu l'opinion puisqu'elle vise à promouvoir le mérite comme principe fondamental de l'éducation.

 

Travaux de recherches et exemples étrangers (notamment la tradition américaine) à l'appui, l'exposé des motifs n'est là que pour nous expliquer à quel point le mérite est "une valeur imprescriptible de notre République", nous dire que les cérémonies de remises de prix "véhiculent deux messages importants : le respect de l’éducation et le culte de l’excellence", nous faire remarquer que la suppression en 1968 de ces manifestations a été une grande erreur et que cela manque cruellement.

Les auteurs de la proposition nous rassurent tout de même un peu en nous expliquant que des initiatives sont heureusement prises au niveau local pour redonner un petit peu de place au mérite à l'école mais "de nombreuses disparités existent entre les politiques menées par les collectivités, créant ainsi une inégalité de fait dans la valorisation du mérite."

Ils notent également que rien n'est prévu concernant le mérite dans les articles L.111-1 à L.11-5 du code de l'éducation qui fixent les principes fondamentaux de l'éducation en France.
Mais, heureusement, certains sont là pour réparer cette erreur ; tel est l'objectif de cette proposition de loi.

Mais comment faire pour promouvoir le mérite comme un principe fondamental de l'éducation ?
A la vue du texte, la réponse semble très simple : agrandir un peu le chapitre du code l'éducation contenant les dispositions générales relatives aux principes fondamentamentaux de l'éducation.

Un seul article suffit pour cela.

Les rédacteurs de la proposition envisagent donc de créer un article L.111-6 ainsi rédigé :

Chaque année, une cérémonie académique de remise de diplômes et de prix est organisée dans les établissements de l’enseignement secondaire et supérieur.

Lors de cette cérémonie, les élèves et les étudiants les plus méritants se voient attribuer des prix symboliques sans valeur matérielle.

 Les modalités d’organisation de la cérémonie et d’attribution des prix sont précisées par décret.

 

 

Et voilà comment est ce que l'on fait la promotion du mérite dans l'éducation...
Pas bien compliqué ; il suffisait d'instaurer une cérémonie académique de remise de diplômes et l’attribution de prix purement symboliques ; fallait juste y penser...
Mais de là à dire que, hormis en raison de  la place que ce nouvel article occupe dans le code, le mérite deviendrait un principe fondamental de l'éducation, il y a encore quelques pas à accomplir.

Et d'ailleurs le mérite doit-il  vraiment être reconnu comme l'un des principes fondamentaux de l'éducation ?
Et, si certains veulent en faire la promotion, un texte supplémentaire est il véritablement nécessaire, le principe même du mérite doit il effectivement être inscrit dans la loi ? doit on en arriver à imposer à tous ces cérémonies académiques comme un premier pas visant à promouvoir le mérite dans l'éducation ?

Partager cet article

Repost 0
Published by l'auteur
commenter cet article

commentaires